Le contrat de construction,d’un coût de 6 milliards USD, a été attribué à KE International. Cette ville, voulue par la star de musique Akon,d’origine sénégalaise,sera située dans son pays d’origine,indique un communiqué de presse. En effet,Akon City sera située sur près de 810 hectares, à moins d’une heure de route au sud du nouvel aéroport international de Dakar.

Akon City a attribué le contrat de construction et d’exécution de la ville à KE International, une société de conseil et d’ingénierie basée aux USA.Avec l’attribution du contrat, KE International a obtenu 4 milliards de dollars américains d’investisseurs pour les première et deuxième phases d’exécution d’Akon City, et Bakri & Associates Development Consultants, basé à Dubaï, dirigera les conceptions architecturales sous la direction de KE International.

KE International est connue pour la conception et l’exécution de Mwale Medical and Technology City  (MMTC),d’un coût de 2 milliards de dollars américains, une ville verte basée dans l’ouest du Kenya, dont les travaux de construction ont  commencé en 2014 et devraient être achevés en décembre 2020.

Mwale Medical and Technology City

Le MMTC, qui est achevé à 85%, a été fondé par un entrepreneur et investisseur kenyan basé aux États-Unis, Julius Mwale. Le MMTC est ancré à l’Hôpital Hamptons, un grand hôpital de référence de 5000 lits ouvert au public en 2019, et a récemment établi un partenariat avec la plateforme AKOIN pour ses transactions numériques basées sur la blockchain.

L’ensemble de l’Hôpital Hamptons sera achevé d’ici la fin de 2020 et est actuellement un centre de référence pour la prévention et le traitement du COVID-19 dans le 14 County Lake Region Economic Bloc (LREB) du Kenya, une région de 16 millions d’habitants.

Le MMTC compte une communauté de 35 000 résidents desservis par un nouveau supermarché, des résidences nouvelles et améliorées, un centre commercial, un golf, des milliers de lampadaires solaires et est alimenté par une énergie 100% renouvelable hors réseau. Un important cluster d’intelligence artificielle pour gérer l’hôpital est actuellement en cours de développement.

Deux phases de construction d’Akon City

La phase 1 d’Akon City devrait s’achever d’ici la fin de 2023 et verra la construction de routes, d’un campus de l’hôpital Hamptons, d’un centre commercial Hamptons, de résidences, d’hôtels, d’un poste de police, d’une école, d’une installation de gestion des déchets et d’une centrale solaire.

Akon City Phase 2,renseigne-t-on, se déroulera de 2024 à 2029 et se terminera par une ville où toutes les transactions se feront exclusivement en crypto-monnaie AKOIN. Akon City aura également des parcs, des universités, des écoles, un stade, des hôtels et un complexe industriel et sera entièrement achevé d’ici 2030.

L’investissement initial de 4 milliards de dollars US obtenu par KE International pour Akon City, est dirigé par des chefs de file des infrastructures de soins de santé et technologiques et comprend Julius Mwale du MMTC. L’hôpital Hamptons, le centre commercial, le supermarché, le groupe d’énergie solaire et les centres de données de Julius Mwale feront partie de la phase 1 d’Akon City.

Un autre partenaire de co-développement est l’agence nationale du tourisme du Sénégal SAPCO, qui adaptera la ville à la vision touristique du pays. En outre,explique-t-on, le gouvernement du président Macky Sall du Sénégal a désigné Akon City  comme une zone fiscale spéciale avec des allègements fiscaux à accorder à la ville pour encourager l’investissement.

KE International,explique-t-on, construira la ville d’Akon pour être «Leader en conception énergétique et environnementale» (LEED), la deuxième ville de ce type en Afrique avec cette certification après le MMTC au Kenya.

Patrick Ndungidi