Cameroun-Solidarité: L’Honorable Albert Dooh Collins agit autrement pour l’éducation de près de 22.000 Enfants en 12 Ans

C’est ce jour 21 Août 2019, que L’honorable Albert Dooh Collins, Député de la Circonscription du Wouri Centre-Manoka, a procédé à son traditionnelle geste d’élan de cœur en période de préparation de la rentrée scolaire au Cameroun, instant de difficultés et de stress pour les Habitants de cette zone de la ville de Douala peuplée de plus de 500.000 âmes. Cette traditionnelle cérémonie rendue à sa 12 eme  édition, a déjà fait sourire près de 22.000 Enfants et plus de 50.000 parents.

Les écoles du Cameroun ouvriront leurs portes en début du mois de septembre prochain et malgré l’initiative d’éducation primaire gratuite pour Tous, les Parents et les pouvoirs publiques peinent toujours à faire vivre dans les faits, ce décret du Chef de l’Etat du Cameroun, instituant la gratuité de l’éducation de base.Notamment avec Certains responsables d’Etablissements publiques qui exigent au préalable le paiement de certains frais comme l’APE(Association des parents d’élèves) et d’autres frais non lisibles.A ce problème, il faut ajouter celui de la rareté et des coûts Chères des manuels scolaires, les ténues et d’autres dépenses.Ce qui souvent empêchent plusieurs milliers d’enfants d’avoir accès à l’éducation, leurs parents n’ayant pas les ressources nécessaires pour payer les fournitures scolaires obligatoires.

C’est dans ce contexte que l’honorable Albert Dooh Collins va lancé le programme« Agir Autrement » qui plus qu’un programme, s’engage depuis une dizaine d’années et oeuvre pour améliorer les conditions matérielles et sanitaires de la scolarité des enfants défavorisés, de 3 à 12 ans, de sa circonscription électorale de Wouri Centre-Manoka. Celui qui s’est engagé à renforcer l’accès à l’éducation des plus démunis pour leur permettre de rejoindre les bancs de l’école, ainsi que les infrastructures de base à Manoka (arrondissements composés de plusieurs îlots et îles). Notre action a pour objectif d’augmenter la scolarisation des enfants, en particulier des petites filles. Mais elle permet aussi de remobiliser les parents en faveur de l’école. Le système scolaire est fragilisé par le manque de moyens et de personnel. Nelson Mandela a dit : « L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde ». C’est par l’éducation que se transmettent les valeurs des Droits de l’Homme et de la démocratie. Modestement, nous tentons de contribuer à offrir une éducation de base, complète et de qualité aux enfants bénéficiaires, avoue l’honorable Albert Dooh Collins.

Depuis 2007, plus de 22.000 enfants, parmi les plus démunis, ont bénéficié de son soutien, et chaque année 2000 Enfants bénéficient ainsi de l’esprit philanthropique de l’Élue de Wouri-Centre. Il souhaite aujourd’hui que les parents qui ont un peu plus de moyens pensent aussi au soutien scolaire des enfants démunis autour d’eux, un impact plus efficace en termes d’accès à l’éducation et de qualité de l’enseignement. Ce projet consiste en la distribution de « kits scolaires » aux enfants des 02 systèmes scolaires francophone et anglophone du Cameroun. Un kit comprend : – l’équipement individuel d’un écolier :une gomme, une règle, des crayons ordinaires, un ensemble géométrique, des stylos, des cahiers d’activités … dans un cartable permettant de transporter le tout – Mais aussi un appui particulier pou l’île de Manoka et ses îlots:-l’équipement individuel d’un maître : craies, cahiers, trousses stylos, etc. – un appui à la cantine : denrées non périssables, eau potable, matériels, etc. – un appui à la pharmacie de l’école : pansements, paracétamol, etc. – un appui à la rénovation de l’établissement d’accueil : travaux, tables, bancs, chaises, matériels pédagogiques,soutien financier aux enseignants… etc. Cette tournée dans sa nouvelle formule de remise en rotation et par ordre alphabétique se tient à la permanence de l’honorable Albert Dooh Collins, sise à la rue Pau au Quartier Akwa de Douala et s’achève le Samedi  24 Août.

Espérons comme l’honorable, que d’autres vont s’investir dans l’éducation de base, qui est l’un des meilleurs moyens de réduire la pauvreté.L’éducation de base confère des compétences, des savoirs et des attitudes qui améliorent la productivité et permettent d’accéder à des emplois mieux payés et plus qualifiés.

Victor Esso Tiki

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.

9 Partages
Tweetez
Partagez9
Partagez