CAMEROUN:Annulation des épreuves au Bacc 2020:Nalova Lyonga, disciple de l’éthique et de la rigueur?

La patronne des Enseignements secondaires fonde sa prompte décision, prise vendredi à Yaoundé et d’ailleurs saluée par la communauté éducative, sur la compromission dont ont fait l’objet, les épreuves de physique, Chimie et SVT_

«Le ministre des Enseignements secondaires porte à la connaissance des candidats au baccalauréat, séries C, D et TI de la session 2020 que les épreuves de physique, Sciences de la Vie et de la Terre et Chimie sont reprogrammées pour le lundi 3 et le mardi 4 août 2020 dès 7 heures dans leurs centres de composition respectifs sur toute l’étendue du territoire national.» Telle est la substance de la décision prise par le ministre des Enseignements secondaires (Minesec), en réaction aux informations de fraude à l’examen de Baccalauréat session 2020. Le Pr Nalova Lyonga, à travers un communiqué radio-presse qu’elle signe le 24 juillet, justifie son action par la compromission des épreuves de Physique, de Chimie et de Science de la Vie et de la Terre (Svt).

La nouvelle, qui a fait le tour de la toile à la vitesse éclaire, est saluée par la communauté éducative. «Madame le ministre a fait preuve de vigilance et cela est à féliciter» encourage Ismaël Tebou, parent d’élèves. D’autres qualifient la décision du Pr Nalova de prompte et y voient un souci de rectitude morale, d’éthique et surtout d’intégrité. «J’ai dit aux enfants que Madame le ministre n’accepte pas la fraude et eux, ils devraient rester positifs et venir composer la semaine sur prochaine comme une chance de rattrapage» reconnait le proviseur du Lycée bilingue de Mbandjock et chef de sous-centre, Jean de Dieu Ayissi. Le Collectif national de lutte contre la tricherie et la fraude en milieux éducatifs au Cameroun, qui constate avec la plus grande indignation la résurgence de l’« EAU » à cet examen, « félicite le ministre des Enseignements secondaires pour la promptitude avec laquelle elle a informé et rassuré l’opinion nationale au travers d’une communication adaptée et cintrée, à ce scandale dit ‘’EAU’’ » écrit son président, Narcisse Zibi.

*Préoccupations*. À côté des félicitations à l’endroit du ministre Nalova, plusieurs personnes disent leur préoccupation quant aux sommes à débourser à nouveaux pour la reprise des épreuves en question. Il faudra remobiliser les équipes, les faire voyager, rendre le matériel disponible, l’acheminer dans les délais et surtout requérir de nouveaux efforts de la part des élèves pour la reprise.

Par ailleurs, entre les lignes du communiqué du Pr Nalova Lyonga, mention est faire sur des sanctions dans les tout prochains jours. Le ton de la décision étant suffisamment illustratif de cette possibilité. «Le ministre des Enseignements secondaires saisit cette occasion pour rappeler au public que les examens sont organisés pour le bien des jeunes Camerounais, et que toute personne qui tenterait d’interférer dans leur déroulement sera sanctionnée conformément aux lois et règlement de la République.» prévient le membre du gouvernement. Au ministère des Enseignements secondaires, il se dit en petits comités qu’on attend les résultats des enquêtes en cours à l’effet de mettre la lumière sur la fuite des épreuves et surtout que les responsables soient punis.
En rappel, le chronogramme de passage des épreuves du probatoire de l’Enseignement secondaire général des Séries A, ABI, C, D, E et TI, indique le communiqué, subira un léger décalage. Les épreuves écrites débuteront le mercredi 5 août 2020 à 7h précises, dans l’ordre de passage initial. Quant aux épreuves initialement programmées les 3 et 4 août 2020, elles se dérouleront plutôt les lundis et mardi 11 août.

Henri Bomba

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.

Visiter le Développeur
52 Partages
Tweetez
Partagez52
Partagez