Corona virus au Cameroun: Le Ministre Manaouda Malachie<>

Le ministre de la Santé publique Mr Manaouda Malachie était à Douala le 6 mars, et pendant sa visite des structures d’accueil et le dispositif de prevention et de vérification de la Presence du Corona Virus sur les visiteurs du Cameroun et notamment a l’aeroport international de Douala, Le Port Autonome et l’hopital Laquitinie, il a été informé de la confirmation de 2 cas en observation a Yaounde à l’hopital Centrale et a tenu à rassurer l’opinion publique national et international, sur l’efficacité du dispositif installé et des équipes mobilisés pour éviter un épidémie au Cameroun.

Le Corona virus n’est plus au stade des idées au Cameroun. Il est déjà bien là, venu à bord d’un vol d’Air France. Le premier cas signalé est un Français d’origine Camerounaise qui vit au quartier Bastos à Yaoundé, où il a contaminé sa « compagne », une camerounaise. Ces cas ont fait frémir plusieurs Camerounais et une certaine psychose à envahi le Pays tout entier et Le Minsante en poursuivant sa tournée s’est voulu rassurant, Malachie Manaouda souligne:<< que l’heure n’est pas à la panique. De fortes et nombreuses dispositions sont prises à Douala, et Yaoundé où des espaces de mise en quarantaine ont été aménagés, de nombreux hôpitaux apprêtés un numéro vert – 15 10 – est  à composer au cas où l’on aurait un cas possible>>.

Pour Mme Fanny Malolo,Chef de poste santé aux Frontières et en service au Port Autonome de Douala:<<Notre dispositif de veille est au maximum, comme vous pouvez le constater,tous ceux qui débarquent des bateaux passent par un Check point de vérification, si un indice de présence se remarque, nous mettons la personne en isolement provisoire dans ce box aménagé et équipé avec des équipements de pointe en la matière. Nous avons aussi fait interdis la montée à bord des bateaux, des filles de joie…pour éviter au cas où un cas isolé caché se trouvait à bord de ceux ci, c est une pratique courante chez les Hommes de Mer>>.

Au Gicam ou il etait à la rencontre des milieux d’affaires,Les patrons d’entreprises ont voulus savoir si le gouvernement va rompre ou considérablement réduire des échanges commerciaux avec les pays à risque, réduire les déplacements de personnes  également, étant donné que beaucoup s’approvisionnent en Chine épicentre du corona virus ainsi que d’autres pays concernés par la maladie. Les patrons veulent savoir si la centrale des achats des médicaments (CENAME) qu’ils trouvent « au bord du gouffre » peut permettre  aux camerounais de tenir face au corona virus sans que l’on ne parle d’une quelconque rupture de stock de médicaments, ils veulent savoir si les fora et autres grands moments sportifs en vue et qui ont de fortes incidences économiques peuvent avoir lieu sans que le nombre de patients n’explose, ou même s’il venait à exploser, être maitrisé etc.

A toutes ces préoccupations, le Minsanté rassure. Pour lui, les cas trouvés au Cameroun sont mineurs car rappelle-t-il, dans les 76 pays du monde touchés, 80 % des malades sont des cas mineurs(de type benine), 15 % des cas graves et 5 % sont des cas très graves. Or, les cas trouvés au Cameroun et actuellement mis en quarantaine sont des cas mineurs. La sécurité a été renforcée dans tous les aéroports  du Cameroun et aux frontières. Dans la mise en place de ces conditions, de nombreuses chancelleries manifestent leur désir de travailler avec les autorités locales.

Il est expliqué aux capitaines d’industrie que le gouvernement travaille avec le Centre Pasteur, 1000 tests arrivent sous peu. Les capitaines d’industrie souhaitent que l’économie du Cameroun ne soit pas atteinte au plus haut point. « Pour sécuriser nos populations, nous sommes capables de faire retourner tout un avion et ses occupants si nous nous rendons compte qu’il y a danger », a confié Malachie Manaouda aux patrons du Gicam, qui, à leur tour, mènent actuellement une enquête sur les affres du Covid-19 sur l’économie camerounaise.

Victor Esso Tiki

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.

Visiter le Développeur
38 Partages
Tweetez
Partagez38
Partagez