LES LEADERS SPIRITUELS AU SECOURS DES TERRES DEGRADEES

La restauration des terres dégradées est un combat qui doit être mené à tous les niveaux pour assurer un meilleur avenir à notre planète. Toutes les composantes sociales doivent s’y associer, y compris les leaders religieux. Le gourou indien et mystique Sadhguru, fondateur de Isha Foundation, est un exemple de combattant de la cause environnementale pour les milliers de leaders spirituels qui foisonnent en Afrique.

Un groupe d’individus vient de faire son entrée dans le pavillon d’expositions de l’India Expo Centre & Mart ou se déroule les assises de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la Désertification, la Cop 14.   Il est suivi d’une bonne dizaine de cameramen et de photographes. Au fur et à mesure qu’ils avancent, le groupe est rejoint par de nombreux curieux. Au milieu, un homme plutôt bizarre. Très longue barbe et moustache blanches, un turban indien blanc sur la tête, drapé dans une tenue dont seuls les indiens ont le secret. Il s’agit de Sadhguru. C’est l’un des Gourous les  plus populaires ici et classé parmi les 50 personnes les plus influentes de la République de l’Inde, Grand maitre du Yoga, et redouté pour son coté mystique.

Sadhguru se rend dans l’une des salles pour une présentation qu’il doit faire ici à la Cop14 sur la lutte contre la désertification et la dégradation des sols. Rien à voir heureusement avec un cours de Yoga ou de mysticisme. Il s’agit d’un Side Event sur le thème « une approche basée sur la valeur », suivi d’une conférence de presse. Depuis l’an 2017, Sadhguru, de son vrai nom Jagadish (Jaggi) VASUDEV, accompagne le Premier Ministre Narendra MODI dans son combat environnemental en Inde. Il propose une approche holistique de la restauration de l’environnement. Il s’agit de promouvoir des stratégies d’utilisation et de gestion durables des terres, ancrées dans la culture rurale, l’environnement et la durabilité socio-économique.  Le reboisement devient ainsi un des aspects importants de son combat. Pour Sadhguru «Les arbres et les humains sont dans une relation intime. Ce qu’ils expirent, nous inspirons, ce que nous exhalons, ils inspirent. C’est une relation constante que personne ne peut se permettre de rompre ou de vivre sans. ”

           Du leader spirituel au leader environnemental

Sadhguru va mettre en place un vieux projet, la Fondation ISHA, créée en 1992. Au sein de celle-ci sera mise en œuvre une Initiative écologique inspirante, le projet GreenHands. Cette initiative cherche à prévenir et à inverser la dégradation de l’environnement et à permettre un mode de vie durable. Le projet vise à créer 10% de couverture végétale supplémentaire dans l’État du Tamil Nadu, dans le sud de l’Inde. Tirant largement parti de la participation populaire, 114 millions d’arbres seront plantés dans tout l’État. Il s’agit d’un dialogue sur une approche de la gestion des terres fondée sur les valeurs. La demande et la mobilisation du public pour agir et réparer les dommages causés à l’environnement n’ont jamais été aussi grandes. La  fondation travaille avec les mouvements populaires et forme des coalitions pour restaurer les terres dégradées.

Le Projet GreenHands, en guise de première étape, a organisé un marathon de plantation d’arbres en masse qui s’est déroulé le 17 octobre 2006. Il a permis de planter 852 587 jeunes arbres dans 6284 sites répartis dans 27 districts de l’État, par plus de 256 289 bénévoles en un jour seulement, établissant ainsi un record Guinness . Depuis 2007 et 2008, les campagnes de plantation d’arbres ont permis de planter 7,1 millions d’arbres et d’introduire un modèle d’agroforesterie au sein des communautés agricoles. D’autres campagnes visent à impliquer davantage d’établissements d’enseignement locaux, d’ONG, d’entreprises et d’individus dans la production de jeunes arbres et la plantation d’arbres à grande échelle. Ensuite, Sadhguru  a lancé en 2017 l’une des plus grandes campagnes environnementales au monde, le rallye des rivières, au cours duquel il a personnellement traversé 16 États indiens en un mois. La campagne a vu un rassemblement sans précédent de dirigeants politiques, agriculteurs, industriels, hommes d’affaires, étudiants, professionnels et médias. À cette fin, GreenHands a  sollicité l’aide financière d’agences internationales et de multinationales pour soutenir les efforts de la population tamoule de manière durable.

La fondation qui a pris un stand d’exposition à la Cop14 de New Delhi, a donc reçu son Fondateur  pour parler de ses expériences, et annoncer de nouvelles initiatives.

                 Un exemple pour les chefs spirituels africains

Sadghuru lance ainsi un message fort pour les milliers d’apôtres, pasteurs et autres prophètes du Continent noir dont l’influence est avérée sur leurs millions de fidèles. Il les encourage à utiliser leur leadership spirituel pour la restauration des sols dégradés, la lutte contre la désertification et la vulgarisation des bonnes pratiques environnementales.  Il est clair que son projet de plantation d’arbres à grande échelle renforcera la biodiversité, protégera les sols, restaurera l’équilibre écologique et offrira des moyens de subsistance à des milliers de personnes dans l’État. Des campagnes de sensibilisation de masse sont prévues pour établir une culture de protection de l’environnement. En partant de la région géographique du Tamil Nadu, le Projet GreenHands cherche à inciter les populations du monde entier et particulièrement les leaders religieux, à garder cette planète habitable pour les générations futures.

Line Renée Anaba Batongue

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.

Visiter le Développeur
32 Partages
Tweetez
Partagez32
Partagez