Littérature:Le roman « Les impatientes » de Djaïli Amadou Amal, finaliste du Prix Goncourt des Lycéens Italiens 2020

C’est un bon jour pour les Editions Emmanuelle Collas. Le roman de Djaïli Amadou Amal, LES IMPATIENTES, déjà dans la première sélection du Prix Goncourt 2020 et du Prix Goncourt des Lycéens 2020, est finaliste du Prix Goncourt des Lycéens Italiens 2020 – La Scelta dell’ Italia, organisé à Rome par l’Institut français Italie. Amel Amal Milena Ascione Booksagent Stephen Carrière Yasmina Urien Angélique Franco Girard Laetitia Bartoletti Estelle Roche Virginie Migeotte Prix Orange du livre en Afrique 2019 Prix littéraire de la Presse panafricaine 2019 Catherine Roger Olivier Thibaud Justine CKira Emmanuelle Collas.

Djaili Amadou Amal née en 1975 à Maroua est une militante féministe et écrivaine 🇨🇲. En 2019 Djaïli est lauréate du 1ère Prix Orange du Livre en Afrique pour son roman «Munyal, les larmes de la patience». En 2020 elle est nominée pour le prix Goncourt avec son roman «les impatientes»

Djaïli Amadou Amal entreprend des études supérieures en gestion commerciale. Mariée à 17 ans dans le cadre d’un mariage arrangé, Djaïli a connu tout ce qui rend si difficile la vie des femmes du Sahel. Elle dénonce les pesanteurs sociales liées aux traditions et aux religions.

Elle est reconnue comme étant la première femme écrivaine du Septentrion camerounais. À travers l’écriture elle dénonce en somme les problèmes sociaux de sa région, notamment les discriminations faites aux femmes, mais promeut aussi la culture peule.

Son premier roman Walaande; l’art de partager un mari, paru en 2010, lui donnera une renommée internationale immédiate. C’est un témoignage autobiographique car il a été écrit par une femme qui a vécu cette situation de l’intérieur.

Le Prix du jury de la Fondation Prince de Claus à Paris, obtenu dans la foulée de sa parution, a valu à l’ouvrage d’être traduit en langue arabe et diffusé dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient.

En 2012,au lendemain de son retour des 🇺🇸 où elle a pris part à un programme du Gouvernement américain, International Visitor Leadership Program axé sur la Société civile et les femmes leaders aux 🇺🇸, elle créa l’Association Femmes du Sahel soutenue par l’Ambassade des 🇺🇸 au 🇨🇲

La même année Djaïli Amadou Amal est l’invitée du salon du livre de Paris où elle effectuera un passage très remarqué. Son 2ème roman, Mistiriijo; la mangeuse d’âmes, paru en 2013, confirme le talent de la romancière.

Le bi-hebdomadaire camerounais, L’Œil du Sahel, l’a classée en 2014 parmi les cinq femmes influentes du Nord-Cameroun, pionnières dans leurs domaines respectifs. Le Quotidien Le Jour la désignera comme l’une des figures de proue de la nouvelle littérature camerounaise.

En août 2016, un décret du Ministre des Arts et de la Culture l’intègre au Comité d’Organisation du Festival national des arts et de la culture (FENAC), qui se tiendra à Yaoundé au mois de novembre de la même année.

Lors de la cérémonie d’ouverture, elle recevra la distinction de Chevalier de l’Ordre de la Valeur, actée par décret du Chef de l’état. Elle sera aussi élue au Conseil d’Administration de la SOCILADRA(Société Civile des droits d’auteurs de la Littérature et des Arts Dramatiques).

Le 3eme roman de Djaïli Amadou Amal Munyal : les larmes de la patience, paraît en septembre 2017, la classant définitivement parmi les valeurs sûres de la littérature africaine, et l’un des plus importants écrivains peuls de l’histoire.

Cet ouvrage remportera en 2018 la sélection de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants. C’est la 1ere fois de l’histoire qu’un écrivain ayant publié en Afrique remporte cette sélection qui revenait toujours à l’une des grosses pointures des éditeurs français.

En mars 2019, l’ouvrage consacre l’écrivaine lauréate du Prix de la Presse Panafricaine de Littérature 2019; prix qui lui a été décerné au Salon du Livre de Paris auquel elle a une nouvelle fois pris part en qualité d’invitée.

Un hommage de la nation organisé à cette occasion par le Ministre des Arts et de la Culture, Ismael Bidoung Mkpatt, lui sera solennellement rendu à l’Ambassade du Cameroun à Paris devant un parterre d’invités et le personnel diplomatique.

En 2019 est la lauréate du 1er Prix Orange du Livre en Afrique. Prix abondamment relayés dans les médias nationaux (dont elle couvrira constamment la Une) et internationaux(dont Jeune Afrique, Le Point, Paris Match, RFI, VOX AFRICA, AFRICA 24, FRANCE 24, TV5 Monde, entre autres

Un hommage national lui sera rendu au mois de septembre par le 1er Ministre a l’occasion de la rentree culturelle et artistique nationale, elle sera élevée au rang d’Officier de l’ordre de la valeur. Elle prononcera a cette occasion un vibrant discours au nom des artistes du 🇨🇲

Auteure a succes, Djaïli Amadou est sans doute l’ecrivain camerounais le plus lu ces dernieres annees. Ainsi a l’occasion de la dedicace qu’elle tiendra en mai 2018 a l’Institut Francais de Yaounde, de son roman Munyal, l’editeur Proximite en ecoulera 251 exemplaires. Un record!

L’annee triomphale 2019 de l’ecrivaine se terminera finalement sur des chapeaux de roue. Le Quotidien Cameroun Tribune designera le roman Munyal; les larmes de la patience, Livre de l’annee.

En 2019 Djaili Amadou Amal signe son entree au sein de la prestigieuse maison d’edition francaise Anne Carriere/Emmanuelle Collas qui la publiera des la nouvelle annee 2020.

Djaili Amadou Amal a elu residence a Douala, sur la côte littorale du pays en compagnie de son epoux, Hamadou Baba, un ingénieur(issu comme elle de la région septentrionale du Cameroun), et également écrivain sous le pseudonyme de Badiadji Horrétowdo.

Dans un article signé au Quotidien La Nouvelle Expression, au lendemain de sa premiere distinction nationale par le Chef de l’État, celui-ci ecrira que Djaili Amadou Amal est la personnalité la plus significativement importante que le Grand-Nord Cameroun n’ait jamais su éclore. »

En 2020 elle est la seule écrivaine africaine nominée au plus prestigieux prix de la littérature Française, le Prix Goncourt 2020. L’écrivaine Camerounaise est nominée au prix Goncourt grâce à son romain «Les impatientes», son romain fait partie des romans en lice pour ce prix.

Victor Esso Tiki/RéussiteDuPays
https://t.co/66iNhjg8pd

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez