TOURISME: Un Forum internationale du tourisme Africain prévu à Brazaville du 22 au 24 Juillet 2019

 La capitale congolaise abritera du 22 au 24 juillet, une rencontre internationale du tourisme africain sous le thème « Economie touristique, potentielles et perspectives ». Ce forum sera organisé par le cabinet Positifs conseils, en partenariat avec la Chambre de commerce de Brazzaville.

Cette rencontre a pour objectifs, entre autres, de promouvoir l’entrepreneuriat dans le domaine du tourisme au Congo ; permettre aux investisseurs étrangers de saisir les opportunités qu’offre le pays dans le domaine ; et fédérer les opérateurs touristiques africains en vue d’un partage d’expériences. Ce Forum connaitra la participation de onze (11) pays africains dont la Namibie est invitée d’honneur.

Outre le thème principal, des conférences-débats et ateliers de formation sont prévus autour des sous-thèmes tels que la valorisation de la destination Congo, le tourisme médical, le net working, les banques et assurances. Une excursion dans des sites touristiques est également au programme.

Selon l’initiateur de cet événement, Edner Loïc M. Eleka, le thème « Tourisme » a été choisi parce que dans le Plan national de développement, le gouvernement l’inscrit dans ses priorités de diversification de l’économie. Il appartient à la société civile, de relayer ces informations pour accompagner l’Etat. Il a fait savoir qu’il lui tient à cœur de sensibiliser les jeunes aux métiers du tourisme, allant de l’hôtellerie à la vente des billets d’avion ainsi qu’au guide touristique.   Créé en février 2018, le cabinet Positifs conseils, spécialisé notamment en conseil d’entreprise et markéting, organise également des événements sur l’entrepreneuriat. Au nombre des activités économiques qu’il a eu à organiser figure le déjeuner d’affaires de Kintélé, tenu en novembre 2018. Cette rencontre avait connu la participation de plusieurs investisseurs africains.

Le domaine du tourisme et des loisirs est l’une des grappes économiques les plus prometteuses pour la diversification de l’économie comme identifié dans le Plan national de développement et le Document de stratégie pour la croissance, l’emploi et la réduction de la pauvreté. En effet, le Congo détient un potentiel touristique remarquable et de nombreux attraits.
Ces atouts peuvent contribuer efficacement à l’amélioration des conditions de vie des Congolais, s’ils sont mis en valeur et commercialisés dans une perspective de développement durable.

La République du Congo a réaffirmé son ambition de faire contribuer le tourisme à 10% de son produit intérieur brut, en organisant, en 2017, les premières assises nationales du secteur.
Diane Ondélé

Laisser un commentaire